0

The secret history of black magic revealed, most people do not realize that we live in a fiction

« To deceive the people for the purpose of exploiting them, to enslave them and delay their progress, or prevent it, if possible, such is the crime of black magic » Eliphas Levi, La clef des Grands Mystères, 1861 p. 308. It’s exactly what is happening today.

In less than 100 years, we have become mindless zombies, spending our time watching a screen for hours. This is just the beginning, there is a global syndicate of underground black magicians who have been steering the course of history from behind the scenes since the beginning of time.
« But what skeptics and agnostics Christians alike ignore is that besides the drawing room mediums, mediums for diversions, there are occultists, whose vile practices are veiled in the most profound mystery. These men, whose moral sense is absolutely perverted, believed in Lucifer, but believe him to be equal to God and worship him secretly » Bataille, Le Diable u XIXe siècle, p.28.

« The word fascination has an occult origin. Fascination was the term applied to the evil eye. To fix a person’s gaze, in other words, fascinate, was to curse them with the evil eye. Anton Lavey, founder The Church of Satan.
There are two main schools modern occultism practical Kabbalah and Eastern mysticism with many offshoots, most of them will fall under those two categories. The Kabbalah can be seen as the actual science of the occult, it’s the secret theology that boils down to a few basic principles and they’re all satanic in nature. The Kabbalah believes that our God Yahweh, the God of Israel and Jesus Christ himself are the embodiment of evil, while worshipping Lucifer as the true god of creation. It’s the exact same upside down theology that was presented to Eve in the Garden of Eden. Isaiah, chapter 5, verse 20 « Woe unto them that call evil, good, and good, evil; that put darkness for light and light for darkness, that put bitter for sweet and sweet for bitter! ». Not that all cabalists or magicians practice all the different branches of occultism. Some of them are used by charlatans for the exploitation of a superstitious person, but a great many, PRECISELY THE MOST CRIMINAL AND PERVERSE, are observed in the HIDDEN dens of modern Luciferians (ibid p. 29). Ritual magic has two major disciplines, now keep in mind that all of these methods are considered an abomination to God and should be avoided at all costs. Divining magic and operative magic, Luciferians worldwide have been using these last methods since the beginning of time with rites easy to identify as they all share the same basic principles of alchemy, originally called hermetic science… In the twenty-first century, personalities, above all suspicion, practice at various stages satanic, black magic daily. If people in the world do not realize the current catastrophic situation, who will be the next victims? How far will the scale of abominations and crimes go? God bless you all.

Twenty-Two Faces

June 21 was the summer solstice – an important event for the satanic faithful. It was also on that date, 54 years ago, that the subject of the book “22 Faces – Jenny Hill” was tortured and forced to watch another six-year-old being killed in a rite of human sacrifice. The authors have not yet been charged. Pray for all children who are victims of ritual abuse to get away with it. They are abused all over the world, right next to you, by the world’s elite in search of power.

As the only known survivor-intended-victim of a human sacrificial ceremony, Jenny Hill is living proof that ritual abuse is, in fact, a reality. With great courage and in open defiance of her sadistic abusers, Jenny wishes her story told.

Judy Byington, MSW, LCSW, has dedicated her life to humanizing and raising public awareness about the little-known effects of ritual abuse and mind control programming that tragically cause formation of multiple personalities in children. She spent twenty years in research with Jenny Hill while interviewing hundreds of ritual abuse survivors, legal entities, therapists, families of missing children and religious, media and community leaders. With a compelling drive to educate the public on the unimaginable horrors faced by children born into families practicing ritual abuse, Byington continues to pen books about survivors like Jenny Hill who suffer repressed childhood memories of forced participation in rape, torture and murder.
Twenty-Two Faces, book written by Judy Byington of 428 pages, publisher Tate Publishing (May 15, 2012)
https://www.amazon.com/gp/product/1620240327/


La Magie noire, l’arme des élites
L’histoire secrète de la magie noire révélée, beaucoup de personnes ne réalisent pas que nous vivons dans une fiction

« Tromper le peuple dans le but de l’exploiter, l’asservir et retarder sa progression, ou l’empêcher, si possible, tel est le crime de la magie noire » Eliphas Levi, La clef des Grands Mystères, 1861 p. 308. C’est exactement ce qu’il se passe aujourd’hui.

En moins de 100 ans, nous sommes devenus des zombies sans esprit, passant notre temps à regarder un écran pendant des heures. Ce n’est que le début, il existe un syndicat mondial de magiciens noirs souterrains qui dirigent le cours de l’histoire dans l’arrière-plan depuis la nuit des temps.
«Mais ce que les chrétiens sceptiques et agnostiques ignorent, c’est qu’outre les médiums des salons, des médiums pour les divertissements, il existe des occultistes, dont les pratiques ignobles sont voilées dans le plus profond mystère. Ces hommes, dont le sens moral est absolument pervers, croyaient en Lucifer, mais le croyaient égal à Dieu et l’adoraient secrètement »Bataille, Le Diable du XIXe siècle, p.28.

«Le mot fascination a une origine occulte. La fascination était le terme appliqué au mauvais œil. Fixer le regard d’une personne, c’est-à-dire fasciner, c’était la maudire avec le mauvais œil. Anton Lavey, fondateur de l’église de Satan.
Il existe deux écoles principales occultisme moderne, la Kabbale pratique et le mysticisme oriental, avec de nombreuses ramifications, la plupart d’entre elles relevant de ces deux catégories. La Kabbale peut être considérée comme la science réelle de l’occultisme, c’est la théologie secrète qui se résume à quelques principes de base et ils sont tous de nature satanique. La Kabbale croit que notre Dieu, Yahweh, le Dieu d’Israël et Jésus-Christ lui-même sont les incarnations du mal, tout en adorant Lucifer comme le véritable dieu de la création. C’est exactement la même théologie inversée que celle présentée à Eve dans le jardin d’Eden. Isaiah, chapitre 5, verset 20 « Malheur à ceux qui appellent le mal, bien et le bien, mal; qui met les ténèbres pour la lumière et la lumière pour es ténèbres, qui met amère pour doux et doux pour amer! »
Non pas que tous les cabalistes ou les magiciens pratiquent toutes les branches de l’occultisme. Certains d’entre eux sont utilisés par les charlatans pour l’exploitation d’une personne superstitieuse, mais une grande quantité, PRÉCISÉMENT LES PLUS CRIMINELS ET PERVERS, sont observées dans les tanières SECRÈTES des lucifériens modernes (Ibid. P29). La magie rituelle est composée de deux disciplines principales, toutes ces méthodes étant considérées comme une abomination pour Dieu, doivent être évitées à tout prix. La divination et la magie opératoire, les lucifériens du monde utilisent cette dernière méthode depuis la nuit des temps avec des rites faciles à identifier, car ils partagent les mêmes principes de base de l’alchimie, appelée à l’origine science hermétique… Au XXIe siècle, des personnalités, au-dessus de tout soupçon, pratiquent à différents stades sataniques, la magie noire opératoire chaque jour. Si les peuples dans le monde ne réalisent la situation catastrophique actuelle, qui seront les prochaines victimes ? Jusqu’où ira l’ampleur des abominations et des crimes ? God bless you all.

Vingt-deux visages

Le 21 juin était le solstice d’été – un événement important pour les fidèles sataniques. C’est également à cette date, il y a 54 ans, que le sujet du livre “22 Faces – Jenny Hill” a été torturé et obligé de regarder un autre enfant de six ans être tué dans un rite du sacrifice humain. Les auteurs n’ont pas encore été inculpés. Prions pour tous les enfants victimes d’abus rituels pour qu’ils s’en sortent. Ils sont maltraités partout dans le monde, juste à côté de vous, par l’élite mondiale en quête de pouvoir.

Jenny Hill est la seule preuve connue du fait que les sévices rituels sont une réalité. Avec beaucoup de courage et en défiant ouvertement ses agresseurs sadiques, Jenny souhaite que son histoire soit racontée.

Judy Byington, MSW, LCSW, a consacré sa vie à humaniser et à sensibiliser le public aux effets peu connus des abus rituels et des programmes de contrôle mental qui provoquent tragiquement la formation de personnalités multiples chez les enfants. Au cours de ses vingt années de recherche avec Jenny Hill, elle a interviewé des centaines de survivants d’abus rituels, d’entités juridiques, de thérapeutes, de familles d’enfants disparus et de religieux, de responsables de médias et de dirigeants communautaires. Dans le but impérieux de sensibiliser le public aux horreurs inimaginables auxquelles sont confrontés les enfants issus de familles victimes d’abus rituels, Byington continue à écrire des livres sur des survivantes telles que Jenny Hill, victimes de souvenirs réprimés de participation forcée au viol, à la torture et au meurtre.
Twenty-Two Faces, livre écrit par Judy Byington de 428 pages, publisher Tate Publishing (May 15, 2012)

Sylvie FOURCADE

Le génie stratégique des gilets jaunes

Previous article

They Control the Weather

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Deep State