GalaxieAfriqueAmérique du NordAmérique du SudAsieEconomie / FinanceEuropeFranceGeneralMiddle EastOcéanie

L’intelligence de l’univers, la conscience et la sagesse des peuples

0

Nassim Haramein, chercheur et physicien amateur suisse, explique son parcours qui l’a mené à s’intéresser à la nature de la réalité et au fonctionnement de l’univers. Pour lui, la matière n’est pas constituée quasiment que de vide, cette structure du vide est en réalité pleine d’énergie qui relie toutes les particules de l’univers entre elles. Il montre que cette structure du vide était connue de nombreuses anciennes civilisations, et qu’elle pourrait permettre de développer de nombreuses technologies d’évolution et d’ascension à l’avenir.

Une civilisation ne peut pas développer des technologies plus fortes que ce qui lui permet de s’autodétruire, car la conscience et la sagesse montent au même niveau que leurs technologies. L’univers est « safe », il ne va pas laisser une espèce le détruire. Dans la nature, si une espèce franchit le point d’équilibre, la nature s’en occupe et recréera l’équilibre. Il y a eu des civilisations beaucoup plus avancées que nous, l’histoire n’est pas celle que l’on nous raconte de l’homme des cavernes. Il y a beaucoup d’évidences, des petites et des plus grosses. Des civilisations qui pouvaient voler et faire toutes sortes de choses, qui semblaient avoir eu des contacts avec d’autres civilisations plus avancées et qui ont laissé des monuments sur la terre. Regardez les pyramides égyptiennes, incas, statues de l’île de Pâques… On aurait pu découvrir l’énergie du vide beaucoup plus tôt, on aurait pu l’utiliser beaucoup plus tôt, mais nous n’étions pas prêts. Est-on prêts aujourd’hui, cela dépend de notre capacité à réaliser que nous vivons tous sur la même planète, que nous sommes tous dans le même univers, nous faisons tous partie de la même unité. C’est beaucoup mieux de travailler en collaborant et d’évoluer ensemble que de se battre pour des ressources, car il y existe des ressources à l’infini dans l’univers. En travaillant ensemble, on peut développer des technologies qui nous amènent à avoir de l’énergie à l’infini, des ressources à l’infini… Il y a plein de matériaux dans l’univers, ce n’est pas la peine de se battre pour un petit bout de terrain. Il y a des milliards et des milliards de planètes habitables dans notre galaxie, on le sait depuis les 10 à 15 dernières années.

Des réflexions qui ne sont pas sans rappeler les travaux et quelque 900 brevets usurpés sur énergie libre de l’ingénieur électricien, mécanicien et physicien américain d’origine serbe, Nikola Tesla (1856/1943).

The intelligence of the universe, consciousness and wisdom of the people

Nassim Haramein, Swiss researcher and amateur physicist, explains his course that led him to take an interest in the nature of reality and the functioning of the universe. For him, the material is not made up almost of vacuum, this structure of emptiness is actually full of energy that connects all the particles of the universe to each other. It shows that this structure of emptiness was known to many ancient civilizations, and that it could allow to develop many technologies of evolution and ascension in the future.

A civilization can not develop stronger technologies than allow it to self-destruct, because consciousness and wisdom rise to the same level as their technologies. The universe is “safe”, it will not let a species destroy it. In nature, if a species crosses the equilibrium point, nature takes care of it and recreates the equilibrium. There have been much more advanced civilizations than us, the story is not the one we are told about the caveman. There is a lot of evidence, small and more bigger. Civilizations that could fly and do all sorts of things, that seemed to have had contacts with other more advanced civilizations and left monuments on the earth. Look at the Egyptian, Incas pyramids, statues of Easter Island… We could have discovered the energy of the vacuum much earlier, we could have used it much earlier, but we were not ready. Are we ready today, it depends on our ability to realize that we all live on the same planet, that we are all in the same universe, we are all part of the same unit. It’s much better to work collaboratively and evolve together than to fight for resources, because there are infinite resources in the universe. By working together, we can develop technologies that lead us to have energy to infinity, resources to infinity … There are plenty of materials in the universe, it is not worth it to beat for a small piece of land. There are billions and billions of habitable planets in our galaxy, we know it from the last 10 to 15 years.

Reflections that are reminiscent of the work and some 900 patents usurped on free energy of the electrical engineer, mechanic and physicist, American of Serbian origin Nikola Tesla (1856/1943).

Sylvie FOURCADE

Financial Times entrevista a Vladimir Putin

Previous article

Michael Hudson habla sobre el FMI y el Banco Mundial: Socios en el atraso

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Galaxie