0

Human trafficking is the fastest growing criminal industry in the world, second only to Drug trade. “You may choose to look to the other way, but you can never say agin that you did not know. »

The United Nations defines human trafficking as « the recruitment, transportation, transfer, harboring or receipt of persons, by means of threats or use of force or other forms of coercion, fraud, deception, abuse of power, position of vulnerability, giving or receiving of payments or benefits to achieve the consent of a person having control of another person for the purpose of exploitation. »
Exploitation is defined as “the exploitation of the prostitution of others or other forms of sexual exploitation, forced labor or services, slavery or practices similar to slavery, servitude or the removal organ.”

Civil wars were fought across the globe years ago to free every man, woman and child from being traded like an animal. American President Abraham Lincoln took a stand to stop the enslaving of innocent people just to supply the world’s demands and years prior the great William Wilberforce demanded the same agenda when he stood up and said that in Great Britain, no person should ever be owned or traded and so with the fall of communism and the spread of globalization, we saw a world booming with liberal democracies and everyone believed in this great idea of an idealistic peace but we look around and see this world of poverty with every nation trying to supply their country’s needs and we believe that yet is still leading to world peace. But man are we ever deceived if we believe that there are no repercussions from all this great poverty, and not only the poverty, but, moreover, from the greed that comes from all of these controlling liberal democracies. Where every man is controlled by a dollar bill and compassion has been placed on a back burner to supply and fill the desires of the rich and lusts of the poor where the little girls and boys are labeled as hoes and older as whores. Where boys and men are trapped to work for less than a dollar a day and not by their own doing but because they were deceived that they would actually get paid, desperate for a better life. Men, women and children wrote their names on a list and traveled across borders willingly or by force in search of a world that’s better than theirs but all they find is a place that’s broken inside, where they are forced to work sleep around or give their organs for a price so that they can feed a possessed world so caught up and paying the bill for the fifth car or so they can get blown for a price that they don’t think will leave scars. So, there is 27 million people currently living in hell and seeing that the slave trade 5 or 4 years ago is far from God. In fact, it’s bigger now than it’s ever been in the history of all of mankind. We see a world where men, women and children are being exploited for manual and sexual labor against their own will. Where human trafficking is the second-largest criminal industry in all the world and is not only thriving but expected to grow. We see a violation of Human Rights. 27 million live scorm from child labor sexual assault, rape, drug use physical abuse, mental abuse, sexual abuse transmitted disease, child prostitution, meat. We see a 31,6 billion dollar criminal industry preying on mostly young children and innocent women (in the US, 800,000 children disappear every year, we don’t hear about it on MSM unless it’s for their narrative, how much in the other countries ?). We see the lack of criminals and pimps behind placed behind bars and the lack of programs to help the 1 to 2 percent that will actually escape heal all their deep scars. We see a little girl, 12 years old, displayed in a window with the red light what should be expected to sell her body to up to 50 customers a night. Selling your body to pay for the addiction which was created from the deception of her owner who does not appear as a child but as another way to make a dollar. What we see is human trafficking, the modern-day slavery which marks humans with a UPC like a price tag. The only goal being to find who is willing to purchase their men, women or children. They’ve marked simply as a product with the price…

La traite des êtres humains, l’esclavage des temps modernes

Le trafic d’êtres humains est l’industrie criminelle à la croissance la plus rapide au monde, en seconde position, juste derrière le commerce de la drogue. “Vous pouvez choisir de regarder dans l’autre sens, mais vous ne pourrez jamais dire que vous ne saviez pas. »

Les Nations Unies définissent la traite des êtres humains comme «le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement ou l’accueil de personnes, au moyen de la menace ou de l’emploi de la force ou d’autres formes de contrainte, d’enlèvement, de fraude, de tromperie, d’abus de pouvoir ou d’une position de vulnérabilité ou de donner ou de recevoir des paiements ou des avantages pour obtenir le consentement d’une personne ayant le contrôle d’une autre personne, à des fins d’exploitation ».
L’exploitation est définie comme «l’exploitation de la prostitution d’autrui ou d’autres formes d’exploitation sexuelle, le travail ou les services forcés, l’esclavage ou des pratiques analogues à l’esclavage, la servitude ou le prélèvement d’organes».

Des guerres civiles ont eu lieu il y a des années dans le monde afin de libérer chaque homme, femme et enfant du commerce, échangé comme un animal. Le président américain Abraham Lincoln a pris position pour mettre fin à l’esclavage d’innocents juste pour répondre aux demandes du monde et des années auparavant, le grand William Wilberforce avait exigé le même ordre du jour lorsqu’il s’était levé et avait déclaré qu’en Grande-Bretagne, personne ne devrait jamais être détenu ou échangé. Ainsi, avec la chute du communisme et la généralisation de la mondialisation, nous avons vu un monde en plein essor caractérisé par les démocraties libérales et tout le monde croyait en cette idée géniale d’une paix idéaliste, mais nous observons ce monde de la pauvreté dans lequel chaque pays tente d’alimenter son pays. et nous pensons que cela mène encore à la paix mondiale. Mais nous sommes toujours déçus, si nous croyons que cette grande pauvreté n’a pas de répercussions, et pas seulement la pauvreté, mais aussi l’avidité de toutes ces démocraties libérales dominantes. Où chaque homme est contrôlé par un billet d’un dollar et la compassion a été placée en veilleuse pour fournir et satisfaire les désirs des riches et les convoitises des pauvres, où les petites filles et les petits garçons sont étiquetés comme des travailleurs du sexe et plus âgés comme des putes. Là où les garçons et les hommes sont obligés de travailler pour moins d’un dollar par jour, non pas de leur propre chef, mais parce qu’ils se sont trompés, ils seraient effectivement payés, désespérés pour une vie meilleure. Des hommes, des femmes et des enfants ont écrit leurs noms sur une liste et ont traversé les frontières de gré ou de force pour chercher un monde meilleur que le leur, mais tout ce qu’ils trouvent, c’est un endroit brisé à l’intérieur, où ils sont obligés de travailler, de dormir ou de vendre leurs organes afin qu’ils puissent nourrir un monde possédé et rattrapé pour payer la facture de la cinquième voiture ou de se faire exploser à un prix qu’ils pensent ne pas laisser de traces. Ainsi, il y a 27 millions de personnes vivant actuellement en enfer et le commerce des esclaves il y a 5 ou 4 ans en arrière, est loin de Dieu. En fait, il est plus grand que jamais dans l’histoire de l’humanité tout entière. Nous voyons un monde où hommes, femmes et enfants sont exploités contre leur volonté pour des travaux manuels et sexuels. La traite des êtres humains est la deuxième plus grande industrie criminelle au monde et ne se développe pas seulement, mais devrait se développer. Nous voyons une violation des droits de l’homme. 27 millions de personnes vivant du travail des enfants, agressions sexuelles, viol, consommation de drogues, abus physique, abus mental, abus sexuel, maladie transmise, prostitution enfantine, viande. Nous remarquons une industrie criminelle de 31,6 milliards de dollars s’attaquer principalement à de jeunes enfants et à des femmes innocentes (aux États-Unis, 800.000 enfants disparaissent chaque année, nous n’en entendons pas parler chez les HSH à moins que ce soit pour leur agenda, combien dans les autres pays? ). Nous savons qu’il y a peu de criminels et de souteneurs derrière les barreaux et pas de programmes pour aider les 1 à 2% qui échappent à guérir toutes leurs profondes cicatrices. Nous voyons une petite fille de 12 ans affichée dans une fenêtre avec une lumière rouge, qui attend de vendre son corps à plus de 50 clients par nuit. Vendre son corps pour payer la dépendance créée par la tromperie de son propriétaire qui n’apparaît pas comme un enfant mais comme un autre moyen de gagner de l’argent. Ce que nous voyons, c’est la traite des êtres humains, l’esclavage des temps modernes qui caractérise l’être humain avec un code barres comme un prix. Le seul objectif est de savoir qui est prêt à acheter ces hommes, ces femmes ou ces enfants. Ils sont simplement étiquetés comme un produit avec le prix …

Sylvie FOURCADE

How Do You Get Ahead Of A Story?

Previous article

August is HEATING UP for Patriots

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Afrique