Deep StateAmérique du NordAmérique du Sud

Opération Northwoods, documents déclassifiés 3/20, partie 1

0

Les dossiers déclassifiés sont utiles dans un monde où les diseurs de vérité et les enquêteurs à l’esprit ouvert sont fermés, censurés et accusés d’être des « théoriciens du complot ». Notre monde est en train de devenir une grille de censure numérique, où des monstres technologiques comme Google (qui possède YouTube) et des algorithmes de gréement Facebook (qui contrôlent les résultats des moteurs de recherche et les flux d’actualités) pour élever les informations qu’ils souhaitent vous voir et pour enterrer les informations qu’ils ne souhaitent pas que vous voyiez. Amazon fait également partie de cette nouvelle oligarchie technologique multinationale, et vous vous souviendrez peut-être qu’ils avaient déjà été surpris en train de censurer des livres (comme No Feelzer, de Jim Fetzer) en leur interdisant de les vendre sur leur plate-forme. Ce qui est pratique avec les documents déclassifiés, c’est qu’ils sont de véritables preuves de la criminalité gouvernementale. Il est difficile pour les opposants et les censeurs de nier l’authenticité des dossiers gouvernementaux déclassifiés qui montrent que notre histoire est pleine de faits de complot, et non de théorie du complot.

C’est dans cet esprit que la partie 1 de cette liste de 20 dossiers déclassifiés (la plupart du gouvernement américain) prouvant les crimes réels commis, couvrant une grande variété de domaines, notamment la stérilisation forcée, le contrôle de l’esprit, les opérations de faux drapeaux et le déclenchement de la guerre… Les documents parlent d’eux-mêmes.

Partie 1, 3/20 dossiers déclassifiés prouvant la criminalité et le complot gouvernementaux

Opération Northwoods, documents déclassifiés

C’est une excellente idée pour tous ceux qui pensent que le gouvernement ne ferait jamais de mal à ses propres citoyens. L’opération Northwoods était le plan scandaleux de l’armée américaine pour attaquer son propre peuple et ses propres villes (Washington DC et Miami) sous la forme d’une opération sous faux drapeau visant à calmer Cuba. C’était un prétexte pour envahir Cuba. Le mémo joint d’état-major américain déclassifié en 1962 était intitulé « Opération Northwoods – Justification de l’intervention militaire américaine à Cuba ». Selon ses propres termes, le document indique qu’une « série d’incidents bien coordonnés sera planifiée à Guantanamo et dans les environs pour donner l’apparence réelle d’être fait par des forces cubaines hostiles ». Heureusement, le 35e président des États-Unis, John F. Kennedy (JFK) avait le pouvoir de rejeter le plan; en 1962, il avait perçu l’influence insidieuse du complexe du renseignement militaire sur sa présidence. Quelques documents déclassifiés pour l’opération Northwoods (15 pages).

Original source in english : 20 Declassified Files that Prove Governmental Crime and Conspiracy – Part 1, August 16, 2017

Sylvie FOURCADE

Les balivernes médiatiques 🤔

Previous article

Deathbed Thoughts???

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Deep State