Deep StateAfriqueAmérique du NordAmérique du SudAsieEuropeFranceMiddle EastOcéanie

“5G Apocalypse”, un documentaire sur la réelle menace pour les peuples, la nature et la planète

0

La 5G est extrêmement dangereuse pour les hommes, la nature et la Terre !

La 5G est un génocide électromagnétique, l’évènement de l’extinction et le génocide par eugénisme des mondialistes !

Il est important de comprendre comment fonctionne, ce qu’effectue la 5G et ce que l’on nous dit qu’elle réalise. Le document sur la formation de faisceaux « IEEE beamforming » (Institute of Electrical and Electronics Engineers – IEEE) indique que cette technologie aurait pu faire “cuire vos yeux comme des oeufs au plat pendant la 2de Guerre mondiale”, nous devons tous comprendre que ce sont des armes militaires, des fréquences offensives. En une phrase : ce sont des micro-ondes irradiants de guerre !

Une menace réelle pour les peuples et la planète !

Le 20 juin 2016 au National Press Club, l’agence américaine du gouvernement qui régule la fréquence du spectre et prépare le terrain pour la «course» à la 5G, Tom Wheeler, président de la Commission fédérale des Communications (FCC) explique :

– la 1ère génération de réseau sans fil, la 1G, était la voix,
– la 2de génération, la 2G a permis à la fois de parler et d’écrire (textos),
– la 3e génération, la 3G, était l’Internet de manière illimité,
– la technologie 4G d’aujourd’hui achève cette migration digitale,
– mais quiconque vous dit qu’il connait les détails de ce que la 5G sera… Courez en sens inverse !

La 5G, l’Internet des objets… mais aussi l’Internet des humains… une arme mortelle ! Les multiples commandes ou utilisations de la 5G par faisceaux (à distance) :

  • Target Acquiring System
  • Battlefield interrogation
  • Phased Array
  • Small cells
  • Led’s
  • Masquerading
  • Radar system
  • Microwave radiation
  • Directe energy weapons
  • Control management system
  • Isolating Frequency
  • Target Acquired
  • S.M.A.R.T. technology (Secret Militarised Armements in Residential Technology – SMART)
  • RFID
  • CHIPS
  • Radio Frequency
  • Identity tags
  • Economic terrorism
  • Biological terrorism
  • Chemtrails (trainées chimiques)
  • Geo-engineering
  • Artificial Intelligence (AI) with massive M.I.M.O. technology (Multiple-Input Multiple-Output – MIMO)
  • Tanks
  • Massive in, massive out
  • Health hazard

De l’eugénisme au génocide

L’industrie de la biotechnologie est déjà dévastatrice pour les fondements génétiques de la nature et des gens, et leur cible est de l’étendre à toute la planète. Il y a eu quelques résistances dans l’Union Européenne, mais finalement, en secret, l’UE a donné le feu vert à toute la nourriture génétiquement modifiée, parce que les mêmes familles qui contrôlent l’industrie pharmaceutique et toutes les autres contrôlent également l’UE.

En termes humains, cette technique est appelée eugénisme. Les Fréquences Électromagnétiques comme la 5G sont introduites avec les mêmes prémices, qui sont de passer de l’eugénisme au génocide. Les impulsions de FEM constituent déjà la base des télécommunications 2G, 3G, 4G et du WiFi. Les scientifiques ont maintenant la preuve irréfutable que ces impulsions – ces résonances – modifient et déforment la composition cellulaire et l’ADN de la matière vivante.

Mais la 5G diffère de ses prédécesseurs et s’avère bien plus mortelle, étant donné qu’elle réduit les espaces de résonance (longueurs d’onde) substantiellement à des impulsions de millimètres et intensifie l’émission d’un facteur de cent ; ce qui la classe dans le spectre de fréquence comparable à celui d’un four à micro-ondes en fonctionnement.

Les transmissions WiFi et de micro-ondes des tours de téléphonie mobile ne sont pas ciblées, elles sont émises en ondes « à large spectre ». Similaires aux herbicides agrochimiques qui tuent toutes les plantes vivantes, ces ondes affectent également les organismes du sol. Ce sont des attaques massives contre la nature et l’homme. Le WiFi a été modulée en ondes presque identiques aux niveaux vibratoires émis et reçus par le cerveau humain.

Les opérateurs de ces longueurs d’onde peuvent exercer un effet de contrôle direct sur la pensée et les schémas comportementaux de ceux qui sont dans la ligne de mire ; et actuellement, il s’agit de nous tous. Malheureusement, les gens ne sont pas pleinement conscients de ce qui leur arrive.

Le WiFi et les micro-ondes électromagnétiques ont été développés comme des armes de guerre secrètes dans les années 1950, des « armes silencieuses pour des guerres furtives » comme leurs promoteurs les ont décrites, dans le cadre de programmes militaires de défense élaborés secrètement au cours de la guerre froide et de l’affrontement entre la Russie et les États-Unis.

“5G Apocalypse”, un documentaire complet de Sacha Stone exposant la menace existentielle 5G pour l’humanité d’une manière que nous n’aurions jamais imaginée possible ! Ce film met en vedette des experts en développement d’armes, des biologistes, des biologistes moléculaires et cellulaires, des microscopistes du sang, des activistes, ainsi que des leaders sur la ligne de front. Au-delà même du sujet des intentions des gouvernements et de la véritable fonction de la 5G, ce qui est certain c’est les dangers qu’elle représente pour nous, nos enfants, nos petits-enfants, et au-delà…
Ce qui est certain également, c’est qu’elle peut être utilisée pour pister les moindres faits et gestes de n’importe qui sur la planète, si elle est déployée comme prévu. Et cette seule possibilité est une atteinte immense à nos droits fondamentaux, à nos libertés fondamentales. Ce documentaire contient une mine d’informations réelles que nous ne pouvons pas ignorer.

Effectuez des recherches pour comprendre l’ampleur du problème et/ou regardez ce documentaire ci-dessous.

Sacha Stone a fondé, dirigé de multiples associations et organisations (Humanitad, Intergovernmental Renewable Energy Organisation – IREO, Global Breakthrough Energy Movement – GBEM, Natural World Organisation – NWO, New Earth Network – NEN, and more), dont les buts sont de supporter les initiatives en faveur de l’écologie, de la préservation de la nature et de son écosystème, des justices sociales, de la résolution de conflit… de permettre à toutes sortes d’experts qui veulent apporter des changements positifs de se rencontrer, d’échanger, de collaborer ; de défendre les droits fondamentaux humains ; de supporter, développer et mettre en avant les avancées qui répondent aux problèmes énergétiques, de santé ou environnementaux ; de permettre aux particuliers qui veulent œuvrer vers des changements positifs de se rencontrer, d’échanger, de collaborer…

Les 11 raisons de s’inquiéter, traduction d’un rapport trouvé sur le site de la Commission fédérale des Communications (FCC).

  1. Une soupe plus dense d’électrosmog (brouillard électromagnétique)
    Nous allons être bombardés par des fréquences très élevées à des intensités basses et de courte portée, ce qui va créer une soupe encore plus dense et compliquée d’électrosmog.
    Pour travailler avec les MWW (fréquences millimétriques) de plus grande portée en 5G, les antennes nécessaires sont plus petites. Certains experts parlent d’aussi petits que 3mm sur 3mm. La faible intensité est pour l’efficacité et pour faire face à la perturbation du signal des obstacles naturels et anthropiques.
  2. Effets sur la peau
    La plus grande préoccupation est de savoir comment ces nouvelles longueurs d’onde affecteront la peau. Le corps humain a entre deux et quatre millions de canaux sudoripares. Le Dr Ben-Ishai, de l’Université hébraïque d’Israël, explique que nos conduits sudoripares agissent comme « un réseau d’antennes hélicoïdales lorsqu’elles sont exposées à ces longueurs d’onde », ce qui signifie que nous devenons plus conductrices.
    Une récente étude new-yorkaise qui a expérimenté des ondes de 60GHz indique que « les analyses de profondeur de pénétration montrent que plus de 90% de la puissance transmise est absorbée dans l’épiderme et la couche dermique ».
    Les effets des MMW (fréquences millimétriques) étudiés par le Dr Yael Stein, de l’Université hébraïque, causeraient également des douleurs physiques chez l’homme, car nos nocicepteurs s’enflamment pour reconnaître que la vague est un stimulus nuisible. Nous examinons donc les possibilités de nombreuses maladies de la peau et du cancer, ainsi que les douleurs physiques sur notre peau. Fréquence 5G : GHz= Gigahertz soit Milliard de Hertz (cycles par seconde) ; MHz= Mégahertz soit Millions de Hertz ; Couverture ; Capacité ; Couche à haut débit (mât à mât et aussi très localement dans les endroits denses d’utilisateurs)
  3. Effets sur les yeux
    Une étude réalisée en 1994 a révélé qu’un faible niveau de rayonnement micro-ondes millimétrique produisait une opacité des lentilles chez le rat, ce qui est lié à la production de cataractes.
    Une expérience menée par l’Institut de recherche médicale de l‘Université de médecine de Kanazawa a révélé que les antennes à ondes millimétriques de 60 GHz « peuvent causer des lésions thermiques de différents types de niveaux. Les effets thermiques induits par les ondes millimétriques peuvent apparemment pénétrer sous la surface de l’œil. »
    Une étude chinoise de 2003 a également trouvé des dommages aux cellules épithéliales du cristallin de lapins après 8 heures d’exposition aux rayonnements micro-ondes et une étude réalisée en 2009 par le Collège des médecins et chirurgiens du Pakistan concluent que les EMF (fréquences électromagnétiques) émis par un téléphone mobile provoquent un dérèglement de la différenciation rétinienne des embryons de poulet.
  4. Effets sur le coeur
    Une étude russe de 1992 a montré que les fréquences dans la gamme 53-78 GHz (celles que la 5G propose d’utiliser) a eu une incidence sur la variabilité de la fréquence cardiaque (un indicateur de stress) chez le rat. Une autre étude russe sur les grenouilles qui ont la peau exposée à des MMF (fréquences millimétriques) a constaté des changements de la fréquence cardiaque (arythmies).
  5. Effets sur le système immunitaire
    Une étude russe de 2002 a examiné les effets de l’exposition aux micro-ondes 42GHz sur le sang de sujets sains de souris. Il a été conclu que « l’exposition de l’ensemble du corps de souris saines à des EHF EMR (fréquence électromagnétique) de faible intensité a une valeur d’effet profond sur les indices d’immunité non spécifique ».
  6. Effets sur les taux de croissance cellulaire
    En 2016, une étude arménienne a observé une faible intensité de MMF (fréquences millimétriques), reflétant l’environnement futur provoqué par la 5G. Leur étude menée sur les E. coli (escherichia coli) et d’autres bactéries a révélé que les vagues avaient freiné leur croissance à mesure qu’elles se développaient, ainsi que le « changement des propriétés et des cellules ». Le problème, c’est qu’il ferait la même chose pour les cellules humaines.
  7. Effets sur la résistance des bactéries
    La même étude arménienne a également suggéré que les effets des MMF (fréquences millimétriques) sont principalement sur l’eau, le plasma cellulaire et le génome aussi. Ils avaient découvert que l’interaction de MMF (fréquences millimétriques) avec les bactéries modifiait leur sensibilité à « différents produits chimiques biologiquement actifs, y compris les antibiotiques. » Plus précisément, la combinaison de MMF (fréquences millimétriques) a montré qu’elle pouvait entraîner une résistance aux antibiotiques dans les bactéries.
    Cette découverte révolutionnaire pourrait avoir un effet considérable sur la santé des êtres humains, car la largeur de bande se situe à l’échelle nationale. Ce qui nous préoccupe, c’est que nous subissons une résistance plus faible aux bactéries à mesure que nos cellules deviennent plus vulnérables – et nous devenons plus vulnérables.
  8. Effets sur les plantes
    L’une des caractéristiques de la 5G est que les MMF (fréquences millimétriques) sont particulièrement susceptibles d’être absorbés par les plantes et la pluie. Les humains et les animaux consomment les plantes comme source de nourriture. Les effets des MMF (fréquences millimétriques) sur les plantes pourraient nous laisser avec des aliments qui ne sont pas sécuritaires à consommer.
    Pensez aux OGM (Organisme Génétiquement Modifié) sous stéroïdes. L’eau qui tombe du ciel sur ces plantes sera également irradiée. En 2010 sur les semis de peuplier, cela a montré que l’exposition aux radiofréquences a entraîné des symptômes de nécrose des feuilles.
    Une autre étude arménienne a révélé que les MWW (fréquences millimétriques) de faibles intensités « invoquent des changements du spectre isoenzymatique de la peroxydase des pousses de blé ». La peroxydase est une protéine de stress présente dans les plantes. Tout porte à croire que le 5G sera particulièrement nocif pour les plantes – peut-être plus que pour l’homme.
  9. Effets sur l’atmosphère et épuisement des combustibles fossiles
    La mise en œuvre du réseau mondial sans fil 5G nécessite le lancement de fusées pour déployer des satellites 5G. Ces satellites ont une courte durée de vie qui nécessiterait beaucoup plus de déploiement que ce que nous voyons actuellement.
    Un nouveau type de moteur-fusée à hydrocarbures destiné à propulser une flotte de fusées suborbitales émettrait du carbone noir qui « pourrait causer des changements potentiellement significatifs dans la circulation atmosphérique mondiale et dans la distribution de l’ozone et de la température », selon une étude californienne de 2010.
    Les gaz d’échappement des fusées à l’état solide contiennent du chlore qui détruit également l’ozone. On pense que les effets sur l’ozone sont pires que l’exposition actuelle aux CFC.
    On dit que le « Projet Loon » de Google amène Internet dans les zones rurales et difficiles d’accès en utilisant des ballons d’hélium. Mais ces ballons n’ont qu’une durée de vie de 10 mois. Nous voyons beaucoup d’hélium utilisé ici, plus que ce que nous pourrions avoir sur Terre ?
  10. Perturbation de l’écosystème naturel
    Depuis l’an 2000, on a signalé des cas d’oiseaux abandonnant leur nid, ainsi que des problèmes de santé comme « la détérioration du plumage, des problèmes de locomotion, une réduction de la survie et de la mort », explique le chercheur Alfonso Balmori. Les espèces d’oiseaux qui sont touchées par ces faibles niveaux de rayonnement micro-ondes non ionisant sont, entre autres, le bruant domestique, la tourterelle des rochers, la cigogne blanche, la tourterelle à collier et la pie.
    Mais il n’y a pas que les oiseaux. Le déclin de la population d’abeilles serait également lié à ce rayonnement électromagnétique non ionisant. Elle réduit la capacité de ponte de la reine, ce qui entraîne une diminution de la force de la colonie.
  11. La plupart des études 5G sont mal dirigées
    La 5G utilisera des ondes millimétriques pulsées pour transmettre l’information. Mais comme le souligne le Dr Joel Moskowitz, la plupart des études 5G sont trompeuses parce qu’elles ne pulsent pas les ondes. C’est important parce que la recherche sur les micro-ondes nous montre déjà comment les ondes pulsées ont des effets biologiques plus profonds sur notre corps que les ondes non pulsées. Des études antérieures, par exemple, ont montré comment la fréquence d’ondes pulsées conduisait à la toxicité génétique et à la rupture des brins d’ADN.

Paroles d’experts sur la 5G

En plus de la 5G, il y a une autre chose qui dont il faut parler – l’Internet des Objets. Si l’on considère l’ensemble, le niveau de rayonnement va augmenter énormément et pourtant l’industrie est très enthousiaste à ce sujet…. ils prévoient que les affaires 5G/IoT seront un business d’affaires de 7 Milliards de dollars.
Girish Kumar, professeur au département de génie électrique de l’IIT Bombay

La nouvelle technologie sans fil 5G fait appel à des ondes millimétriques (fréquences extrêmement élevées) produisant des photons d’une énergie beaucoup plus grande que même la 4G et le WiFi. Permettre l’utilisation de cette technologie sans prouver sa sécurité est téméraire à l’extrême, car les ondes millimétriques sont connues pour avoir un effet profond sur toutes les parties du corps humain.
Trevor Marshall, directeur, Autoimmunity Research Foundation, Californie

Le projet de nous projeter depuis l’espace des rayonnements milliondes 5G hautement pénétrants doit sûrement être l’une des plus grandes folies que l’humanité ait jamais imaginées. Il n’y aura nulle part où vivre en sécurité.
Olga Sheean, ancienne employée de l’OMS et auteur de “No Safe Place” téléchargement gracieux en PDF

Elle irradierait tout le monde, y compris les plus vulnérables aux dommages causés par les radiofréquences : femmes enceintes, enfants à naître, jeunes enfants, adolescents, hommes en âge de procréer, personnes âgées, handicapées et malades chroniques… D. Ronald Powell, lettre à FAC sur l’expansion des services 5G

Sylvie FOURCADE

RV/Intelligence Alert: “Hot Spots” — November 12, 2019

Previous article

Are Rogue CLOWNS Infiltrating EVERYTHING?

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Deep State