France

6 Juillet 2020: Annonce de la composition du Gouvernement français Castex #1

0

Une équipe nouvelle à la tête de la France et sa composition ne manque pas de faire réagir. Le nouveau gouvernement de Jean Castex a finalement été  dévoilée lundi 6 juillet à 19:10 locale par Alexis Kohler, secrétaire général de l’Elysée, après un week-end de spéculations.

Parmi les nouveaux entrants au gouvernement, Eric Dupond-Moretti devient garde des Sceaux et Barbara Pompili décroche le poste de ministre de la Transition écologique. Ancienne ministre de la Santé entre 2007 et 2010, Roselyne Bachelot est nommée ministre de la Culture.

Jean-Yves Le Drian, Bruno Le Maire, Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer ou encore Florence Parly, restent respectivement ministres des Affaires étrangères, de l’Economie, de la Santé, de l’Education nationale et des Armées. Mais d’autres ministres changent de portefeuille : c’est le cas Gérald Darmanin, qui arrive place Beauvau à la place de Christophe Castaner. Elisabeth Borne remplace quant à elle Muriel Pénicaud au ministère du Travail.

Le premier Conseil des ministres du gouvernement Castex se tiendra mardi à 15 heures.

***

 

 

Bachelot annonce “des états généraux des festivals”. La passation de pouvoir s’est déroulée rue de Valois à peine une heure après l’annonce de la nomination de Roselyne Bachelot au ministère de la Culture. Succédant à Franck Riester, la nouvelle ministre a dit vouloir “mettre la culture au coeur du plan de reconstruction de notre pays” après la crise du coronavirus. “L’urgence absolue en ce début d’été sera d’aider à la remise en route et en état des lieux de culture : festivals, musées, cinémas, monuments historiques”, a assuré l’ancienne ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, annonçant vouloir tenir “dans les prochains jours” des “états généraux des festivals”, touchés par une vague d’annulation cette année. “C’est quasiment une question de vie ou de mort pour tant de personnes, emplois directs et emplois dérivés”, a-t-elle ajouté, après avoir souligné que le monde de la culture avait “pris en pleine face la dévastation de la crise pandémique”.

 

Une “déclaration de guerre à la magistrature” pour l’USM. “Nommer une personnalité aussi clivante et qui méprise à ce point les magistrats, c’est une déclaration de guerre à la magistrature”, a affirmé Céline Parisot, présidente de l’Union syndicale des magistrats (USM) après la nomination au poste de garde des Sceaux de l’avocat Eric Dupond-Moretti. “Eric Dupond-Moretti semble détester les magistrats qu’il ne se prive pas d’insulter régulièrement, il souhaite la suppression de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), la scission du corps (siège/parquet), soit tout l’inverse de ce que porte l’USM”, a-t-elle vilipendé, dénonçant, à travers cette nomination, un “mépris le plus total pour la Justice”. 

 

Un gouvernement “de mission et de rassemblement”. Dans une série de tweets dimanche, Emmanuel Macron a évoqué les grandes lignes que ce nouveau gouvernement, “de mission et de rassemblement”, devra mettre en œuvre : la “relance de l’économie, [la] poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l’environnement”, le “rétablissement d’un ordre républicain juste” ou encore la “défense de la souveraineté européenne”.

 

Une prise de parole présidentielle le 14 juillet. Le chef de l’Etat devrait détailler ces priorités lors d’une nouvelle intervention, probablement télévisée d’après son entourage, à l’occasion du jour de la fête nationale, le 14 juillet. Jean Castex, qui avait prévu sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée en milieu de semaine, devra attendre cette prise de parole présidentielle pour présenter son programme, “quelques jours après” selon l’entourage d’Emmanuel Macron.

Plusieurs proches de Nicolas Sarkozy à des postes clés. Avec la nomination de Jean Castex à Matignon, le président de la République acheve l’effacement du poste de premier ministre. Il concentre désormais tous les pouvoirs.

Un peu d’hummour….

 

Source : FranceInfo – Reuters – Elysée

 

QNavy

USA, Géorgie, Atlanta, état d’urgence déclaré

Previous article

PT — Manlio Dinuci — A Arte da Guerra — Torpedo bipartidário contra o Acordo para o Afganistão

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in France