FranceEuropeGilets Jaunes

“Dernière sommation” de David Dufresne

0

Update 06/10/19, “Dernière sommation” le livre fiction de David Dufresne résumé en une phrase de 1919 du sociologue allemand, Max Weber, “L’Etat revendique pour son propre compte le monopole de la violence légitime”. Une phrase qui fait autorité de part et d’autre de la barricade. “On ne peut pas être monomaniaque et dépolitiser ce qu’il s’est passé, car c’est refuser de voir la réalité”. Un livre politique sur le maintien de l’ordre, la doctrine face aux Gilets Jaunes où la fiction permet en 200 pages de synthétiser la réalité réelle…

“Dernière sommation”, le roman fiction de David Dufresne,
200 pages, édité 2 octobre 2019

Dans le Paris de l’insurrection, un enquêteur indépendant : Étienne Dardel. Une jeune réalisatrice, Vicky, qui tombe aux marches de l’Assemblée nationale. Sa mère, sur un rond-point du Tarn, passée du Parti socialiste au Rassemblement national. Le directeur de l’Ordre public, un républicain qui veut croire en la police. Place Beauvau, un ministre qui tweete et qui tangue.

Et tout un monde qui traverse “Dernière sommation” comme un tableau vivant , garde du corps incontrôlable, street medic courageuse, président assiégé, policiers en roue libre, éditorialistes compromis, entre mensonges et raison d’État.

Le grand roman de l’insurrection, tout en urgence et en modernité. Le premier roman de David Dufresne.

David Dufresne : écrivain, documentariste, explorateur de récits et du web @davduf
On lui doit des œuvres interactives uniques, comme Prison Valley, Fort Mc Money, L’Infiltré, des documentaires (Pigalle sur Arte) et plusieurs ouvrages dont New Moon, café de nuit joyeux (finaliste Prix de Flore) ou Tarnac, magasin général, qui fut un événement. Dès le 4 décembre 2018 et jusqu’en juillet 2019 avec la disparition de Steve Maia Caniço à Nantes dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, David Dufresne effectue un travail de compilations sur son compte Twitter. Il recense les témoignages de blessés pendant les actes du mouvement des Gilets Jaunes et dénonce ainsi les violences policières et les « dérives » du maintien de l’ordre. Tous ses tweets commencent par la même formule « Allo @Place_Beauvau – c’est pour un signalement ». 860 signalements qui ont permis la démonstartion de l’état policier. Un travail utilisé dans les rapport de l’ONU, du Conseil de l’Europe, d’Amnistie Internaional, de la Ligue des droits de l’Homme…

Upadte 6 octobre 2019, “Gilets Jaunes, l’histoire d’une incroyble insurrection”, ITW David Dufresne par Denis Robert – Le Média

Sylvie FOURCADE

TRUDEAU FOR EXlLE 2019

Previous article

TRUDEAU FOR EXlLE 2019

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in France