Deep StateAfriqueAmérique du NordAmérique du SudAsieEuropeFranceMiddle EastOcéanie

Ceux qui contrôlent les médias, contrôlent l’opinion public!

0

“La propagande médiatique est à la démocratie comme la matraque, dans un État totalitaire !”

À la base, la propagande est une information biaisée ou trompeuse qui circule dans une forme de média de masse dans le but de promouvoir un agenda ou un point de vue politique. La propagande n’est délibérément pas objective et fait généralement partie d’une vaste campagne psychologique visant à influencer les gens vers un avis donné. Cela peut inclure des mensonges purs ou une désinformation et une censure plus subtiles. La propagande exploite les émotions par des images, des slogans et un usage sélectif et répétitif de l’information ou par le contrôle et la censure des faits. Cela est particulièrement vrai si un gouvernement qui contrôle les médias par la censure ou qui possède et dirige des médias utilise la propagande.

Si un dirigeant ou un politicien, en particulier le président, fait une remarque trompeuse ou négative au sujet d’une entreprise, d’une personne, d’un thème d’une question… cela peut également avoir pour effet de faire basculer l’opinion publique dans une certaine direction.

La différence entre la propagande et les rumeurs réside dans le fait que la propagande a une intention derrière elle, généralement avec une campagne organisée et financée.

En France 90% des médias appartiennent à 10 milliardaires, un pourcentage similaire dans les autres pays dans le monde ! Idem pour Hollywood, les entreprises de la Silicon Valley qui manipulent ou contrôlent l’information. La manière dont YouTube, Twitter, Facebook… réorganisent régulièrement leur algorithme pour faire monter les comptes des “élus” ou descendre certaines informations, refusent certains messages sous des prétextes farfelus ou clôturent des comptes, devrait permettre d’ouvrir les yeux, plutôt que de croire que tout est normal au sein de Big Brothers ! Il s’agit de pure censure, de violation de la liberté d’expression… dès que les sujets portent atteinte à l’agenda du Nouvel Ordre Mondial !

Les médias dominants (mainstream) avaient pour but initial, chacun en fonction de ses propres spécificités de manière plus ou moins objective, d’informer les citoyens d’une nation afin qu’ils puissent se faire leur propre avis. De nos jours, ils utilisent les émotions, la peur, la haine, le contrôle mental, les messages subliminaux… pour dire indirectement aux gens comment et ce qu’ils doivent penser ou croire sans apporter aucune preuve ! La vérité, les faits réels passent au second plan, une image ou un extrait filmé peut être interprété de plusieurs manières, tout comme les sondages avec des questions orientées !

Il est important de savoir que l’agence de presse, Associated Press, appartenant aux Rothschild, est le principal distributeur de contenu pour les principales publications d’actualités dans le monde tout comme l’agence Reuters, qu’ils ont racheté par un truchement de sociétés. Depuis le 12 avril 2018, Fabrice Fries, le PDG de l’Agence France Presse, est un camarade de l’ENA d’Emmanuel Macron, tout comme Sibyle Veil, PDG de Radio France depuis le 16 avril 2018 ! !

Qui contrôle le passé contrôle le futur ! Qui contrôle le présent contrôle le passé !
Qui décide ce qui est de la désinformation ?

De plus en plus de lecteurs, auditeurs, spectateurs, utilisateurs changent leur manière de consommer l’information en recherchant des sources d’informations fiables et vérifiées. Ces entreprises perdent de nombreux “clients” et abonnés, survivront-elles à leurs nombreux mensonges ?

Project Veritas, expose CNN, update October 22, 2019

Sylvie FOURCADE

Projet 1794, documents déclassifiés 18/20, partie 2

Previous article

131.095 sealed indictments on November 1st, 2019

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Deep State