Deep StateAmérique du Nord

Planned Parenthood admet sous serment avoir vendu des organes de bébés avortés

0

Quand le ventre d’une femme devient devient un tombeau au lieu d’être un berceau ! Plusieurs responsables de Planned Parenthood (planning familial américain) ont reconnu sous serment avoir trafiqué des parties de corps et des organes de bébés en vie, avortés après les délais, qu’ils avaient tués. Le tissu fœtal de bébés avortés utilisé dans les vaccins a bouleversé l’ADN, provoquant une confusion potentielle entre les sexes chez les enfants et dans l’alimentation et les boissons industrielles pour nous rendre plus carnivores ! Original source in english : BOMBSHELL: Planned Parenthood officials admit under oath to selling aborted body parts,…

This content is for Q17 Membership members only.
Login Join Now
Sylvie FOURCADE

Restored Republic via a GCR as of May 28, 2020

Previous article

“Jeffrey Epstein, pouvoir, argent et perversion”, doc-serie en quatre parties

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Deep State